Día 3: La journée internationale

La dernière semaine du cours d’été à l’université nous avons fêté la journée internationale. Le sujet de cette année était la francophonie.

Selon l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), «la langue française est parlée par 274 millions de locuteurs sur les cinq continents et elle se place au deuxième rang des langues les plus apprises dans le monde. C’est la deuxième langue d’information internationale dans les médias, langue de travail de la plupart des organisations internationales et elle constitue un atout pour ses locuteurs. »

D’abord, nous avons préparé entre tous des panneaux avec des photos et du texte sur la culture de chaque pays (en français, bien sûr!) pour décorer le couloir de la faculté.

Après, nous avons visité les stands des différents pays pour les connaître et parler avec les élèves.

Ensuite, nous avons fait ce qu’on fait tout au long de la planète pour fêter un événement: on a dansé, on a chanté et on a mangé.

Donc, nous avons commencé la découverte gustative de plusieurs mets exquis typiques des pays d’origine des élèves: le couscous nord-africain, le guacamole mexicain, la moussaka turque, le taboulé libanais, le poulet tandoori indien, etc.

Pour finir, un peu de musique. Par exemple, le karaoké des chansons chinoises et des danses typiques de l’Afrique.

En définitive, la journée a été très enrichissante, car comme le proverbe africain dit « un homme sans culture, c’est comme un zèbre sans rayures ».